EDUKA

FAQ IMMOBILIER

Lycée Français d’Oslo traverse une période de transition immobilière. L’équipe de Direction et le Conseil d’Administration travaillent conjointement sur ce dossier.

Chaque semaine se succèdent des commissions stratégie et des séances plénières pour permettre à chacun de bénéficier de toute l’information nécessaire à une prise de décision finale qui interviendra courant février 2024 par le vote de ses membres.

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le sujet.

Quels sont les principaux défis du LFO ?

Les bâtiments scolaires situés à Skovveien appartiennent à la commune d’Oslo et doivent faire l’objet de rénovations obligatoires. Les rénovations devraient commencer à l’automne 2025 pour une période d’environ deux ans. Une fois les bâtiments rénovés, nous verrons notre loyer augmenter considérablement pour correspondre au prix du marché actuel. Par ailleurs, l’école pourra très probablement accueillir moins d’élèves compte-tenu des réglementations en matière de sécurité et d’environnement de travail, ainsi qu’aux exigences accrus en matière d’espace par élève.

Le conseil d’administration et la direction de l’école examinent plusieurs options en évaluant différents critères tels que la capacité d’accueil des élèves, la qualité des bâtiments, l’emplacement, les coûts de location, etc. Les retours de l’enquête auprès des parents apportent des éléments importants dans le processus d’évaluation. Nous avons pour but de finaliser l’évaluation et de prendre une décision finale d’ici fin 2023 ou début 2024. Nous informerons et tiendrons la communauté du LFO informée par le biais de courriels directs et sur la page web du LFO.

Notre situation immobilière a été couverte par les médias et pourrait l’être à nouveau. Étant donné que les reportages médiatiques donnent souvent une image incomplète de la situation, nous demandons à notre communauté du LFO de bien vouloir se référer au site web du LFO pour des informations précises et à jour.

L'école fermera-t-elle en 2025 ?

Non, l’école n’a aucun plan et ne prévoit aucun scénario où elle fermerait.

L’école bénéficie du soutien de l’AEFE, du gouvernement français et du gouvernement norvégien pour continuer à fonctionner à Oslo. Le défi auquel le LFO est actuellement confronté concerne nos locaux et les coûts futurs correspondants.

À quoi pouvons-nous nous attendre en 2025 ?

Le Conseil municipal d’Oslo a demandé au LFO de quitter les locaux de Skovveien pour effectuer une rénovation de l’intérieur des bâtiments afin de respecter les réglementations en matière de sécurité et d’environnement de travail pour les élèves et le personnel.

L’école devra soit quitter temporairement les locaux actuels et revenir après la rénovation, soit déménager dans un nouveau site permanent.

Quand l'école déménagera-t-elle ?

L’école déménagera à la fin de l’année scolaire 2024-2025, soit dans un emplacement temporaire pour une période de deux ans pendant la durée des rénovations, soit dans un nouveau site permanent.

Quand la recherche d'un nouvel emplacement a-t-elle commencé ?

La recherche a commencé pendant l’année scolaire 2020-21. Elle a été menée par l’ancien directeur exécutif.

L'école effectue-t-elle seule ces recherches ?

Non, une société immobilière, Fast Eiendom à Oslo, aide le LFO à prospecter un nouvel emplacement. Fast Eiendom possède une expertise et une expérience dans ce domaine. Elle a notamment aidé l’école allemande dans leur recherche.

Le Conseil municipal d'Oslo peut-il nous aider ?

Le Conseil municipal d’Oslo recherche actuellement des locaux pour les écoles publiques. Ils n’ont aucune obligation envers nous car nous sommes locataires. Cependant, ils souhaitent nous garder à Oslo et aimeraient soutenir nos efforts, mais ils n’ont pas de solutions spécifiques à nous offrir pour le moment.

Quel type de solutions recherchons-nous ?

Une solution sur un seul site est l’option privilégiée, mais nous envisageons également une option sur deux sites, y compris Skovveien, ou deux sites différents.

Un critère important est de trouver des locaux nous permettant d’avoir une école bien fonctionnelle où les élèves et les enseignants bénéficient d’un bon environnement d’apprentissage et de travail. La proximité des transports en commun est également un aspect important.

Pourquoi est-il difficile de trouver de nouveaux locaux ?

Actuellement, aucun emplacement pour les écoles n’est disponible à Oslo. Les autorités locales elles-mêmes recherchent des locaux pour accueillir des écoles publiques et ont parfois rivalisé avec nous pour obtenir des locaux (Vulkan 19).

Lorsqu’un emplacement potentiel est trouvé, les locaux doivent être convertis pour permettre l’installation d’une école et respecter les normes et réglementations scolaires. L’une des principales difficultés est l’exigence d’espace extérieur.

Un autre défi auquel nous sommes confrontés est le refus de certains propriétaires de s’engager à long terme, rendant impossible le financement de la conversion des locaux en école.

Où recherchez-vous ?

Sur la base de l’enquête auprès des parents réalisée au printemps 2023, nous concentrons notre recherche à Oslo, dans les limites de la ville, et dans les parties ouest. La proximité des transports en commun est un critère important.

Est-ce que l’école allemande est une option ?

Nous avons consacré beaucoup de ressources et de temps à l’étude de la viabilité de cette option. Malheureusement, il n’est plus sur la table en tant que solution réaliste à long terme. La raison principale est que le propriétaire n’est plus en mesure de fournir l’espace extérieur requis tel que proposé initialement. En effet, la surface extérieure conditionne l’effectif du lycée sur tous les niveaux à l’exception du niveau lycée. L’école allemande reste une option en tant que solution temporaire si nous décidions de retourner à Skovveien après la fin des travaux .

 

Avez-vous regardé en dehors d'Oslo ?

Oui, nous avons effectué des recherches approfondies en dehors de la municipalité d’Oslo. Cependant, il n’y a pas d’autres locaux déjà destinés à être une école, et la différence de prix n’est pas suffisante (car le coût de la rénovation reste le même) pour justifier de contraindre les familles à faire la navette en dehors d’Oslo.

Devons-nous nous attendre à une augmentation des frais de scolarité en raison du déménagement ?

Oui. Mettre notre loyer en adéquation avec le prix du marché, quelle que soit la solution trouvée, entraînera inévitablement une augmentation des frais d’écolages, que le conseil d’administration tente de maintenir aussi bas que possible.

Les autorités françaises peuvent-elles nous aider ?

Nous sommes en étroit dialogue avec nos partenaires français. Nous bénéficions d’un grand soutien de nos diplomates, d’un engagement fort de l’Ambassadrice de France en Norvège et de la Conseillère de Coopération et d’Action Culturel (COCAC), qui ont notamment facilité une visite du Ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la francophonie en septembre 2023.

Nous sommes également en dialogue avec la direction de l’AEFE avec qui nous essayons de trouver des solutions à nos difficultés.